Chantilly Arts & Elégance

Des amateurs d’automobile, mais également des familles, ont été séduits par le programme célébrant l’art de vivre et le savoir-faire à la Française avec les nombreux ateliers et animations installés pour l’occasion. Sous un ciel dominical clément, les passionnés ont pu découvrir les cent voitures d’exception candidates au Concours d’Etat, les 7 concept-cars de constructeurs et designer accompagnés des mannequins représentant des maisons de couture postulant au Concours d’Elegance, ainsi que les 40 clubs en lice pour le Grand Prix des Clubs. Ressuscitant la grande tradition française des Concours d’Elégance datant des années 20, Chantilly Arts & Elegance Richard Mille avait déjà été récompensé par le Prix du plus bel évènement automobile de l’année 2014 et par le parrainage du Ministère de la Culture et de la Communication pour l’édition 2015. Ce dimanche 6 septembre, il a obtenu la reconnaissance grandissante du public, des collectionneurs venus du monde entier, des clubs - avec 850 voitures présentes - et des partenaires dont le nombre a également augmenté par rapport à la première édition.

 

Chantilly Arts & Elegance Richard Mille s’inscrit désormais comme le rendez-vous élégant de la rentrée. En France, mais également au-delà de ses frontières. Pour preuve, le nombre de collectionneurs et de médias venus d’Asie, des Etats-Unis et du reste de l’Europe était en hausse cette année. En deux éditions, l’évènement a confirmé son statut parmi les meilleures références internationales des concours automobiles. Rendez-vous est donné le 4 septembre 2016 pour une 3ème édition qui promet d’être encore plus belle.

Concours d'élégance

Zagato Mostro

Alpine Célébration

BMW 3.0 CSL Hommage R

DS Numéro 9

Ford GT

McLaren 570s

Mercedes Concept Classe S Coupé

Concours d'Etat

Etat d'origine de l'entre-deux-guerres, voitures ouvertes

Les restaurateurs mènent une croisade éminemment respectable pour restituer les machines dans leur intention première et leur fraîcheur initiale. Mais rien ne peut remplacer la patine naturelle de ces automobiles simplement préservées.

Etat d'origine de l'entre-deux-guerres, voitures fermées (1930-1939)

S'il fallait séparer les voitures en seulement deux catégories, le principal critères serait celui-ci : voiture ouverte ou fermée. L'atmosphère, la conduite, la ligne, l'esprit s'en trouvent tellement changés ...

Grand Tourisme : les voitures de course et de ville, ouvertes

Une voiture de courses d'aujourd'hui est incapable de circuler sur les routes normales, mais il n'en a pas toujours été ainsi. Pour les plus rapides de ces machines qui savaient passer de la route à la course on a inventé cette notion propre à l'automobile : le Grand Tourisme.

Grand tourisme : les voitures de course et de ville, fermées (1948-1956)

Après la guerre, il fallait tout reconstruire : il fallait surtout reconquérir la simple notion de voyage et de plaisance. En commençant par des silhouettes désirables et des moteurs puissants, souvent nés de la course, qui redonnent à tous les horizons du rêves.

Grand Tourisme : Les voitures de course et de ville, fermées (1957-1973)

Au côté des marques spécialisées, à Modène, Coventry ou Stuttgart, bien des constructeurs s'aventurent en courese et complètent leur gamme de voitures pratiques par des créatures hors-série, qui font rêver leurs propriétaires, les passants et même les ingénieurs qui les conçoivent.

Hors concours : Mercedes CLK GTR LM 1998 & McLaren F1 GTR 1995

Hommage à Bugatti : les voitures de course

Bugatti était, avant la guerre, la marque qui résumait le mieux l'esprit de la conduite sportive. Les clients ont gagné tant de courses qu'il est impossible de les dénombrer. Voici un aréopage de ces machines auxquelles se mêlent certaines alignées par l'équipe de l'usine.

Les châssis européens à moteur américain, voitures ouvertes

Europe, Etats-Unis, deux mondes que séparent un océan et la façon de construire les automobiles. Les artisans de ce côté-ci, désireux de donner leru formule de la voiture plaisir sans avoir les moyens d'étudier un moteur spécifique, ont jeté de belles passerelles en utilisant la puissance "made in Detroit" sous leurs capots anglais, français ou italiens.

Les châssis européens à moteur américain, voitures fermées

Les longues américaines chargées de chrome exigeaient des moteurs toujours plus forts. Détournés de leur tâche, posés sur des châssis compacts et agiles, ces V8 ont donné quelques-unes des plus terribles machines qui aient jamais silloné les routes, des deux côtés de l'Atlantique.

Les intérieurs iconoclastes

Boudoirs et cockpits, annexes d'une suite ou prolongement de l'atelier, biotope du voyageur hédoniste et dandy, ou lieu de travail du pilote "machiniste". L'habitacle caractérise une voiture autant que sa silhouette ou son moteur. Les voitures de cette classe se sont attardées avec bonheur sur cet aspect de la création automobile.

Ferrari 

Lamborghini

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Copyright © 2017 CARSNCO Photography - All rights reserved