Salon international de l'automobile de Genève 2015

 

 

Comme tous les ans, le salon de Genève marque le début de la saison de CARSNCO Photography. 

Le salon de Genève mêle les premières des grands constructeurs aux préparations des artisans exclusifs. Une mixture qui fait du salon suisse l'une des expositions préférées du monde automobile. Et cette 85ème édition ne manque de nouveautés, de sportives et de supercars.


Aston Martin

Aston Martin Vantage GT3

L’aspect de la GT3 et ses diverses évolutions aérodynamiques ou les voies élargies ne cachent pas les origines du véhicule, la compétition. La fibre de carbone n’est pas présente uniquement sur ces appendices, puisque capot, ailes avant et caissons de portes sont également réalisés dans ce matériau. Résultat, un gain de 100 kg pour abaisser la masse à seulement 1 565 kg. A l’intérieur, on retrouve la fibre de carbone sur la console centrale, ainsi que des renforts dans la partie arrière. La finition reste néanmoins celle d’une GT avec un habitacle tendu d’alcantara et de cuir. Sous le capot, le V12 6.0l est poussé à 600 ch, dont la sonorité passera par une nouvelle ligne d’échappement en titane.

Aston Martin Vulcan

La marque de Gaydon présente à Genève sa supercar dédiée exclusivement à la piste. Chacun des 24 exemplaires produits bénéficie d’une monocoque en fibre de carbone animée par le V12 7.0 l atmosphérique développant plus de 800 ch couplé à une boîte séquentielle Xtrac à six rapports. Avec plus de 800 ch, la Vulcan est l’Aston Martin la plus puissante de l’histoire un cran plus haut encore que la One-77 (homologuée pour la route).

Lagonda Taraf

Initialement, la Lagonda Taraf devait voir sa carrière commerciale strictement ciblée à quelques marchés. Mais depuis le constructeur britannique a revu ses plans. La carrière de la limousine s’écrira désormais en Europe. Sous le capot, la tradition se perpétue avec le V12 6.0 l de 600 ch couplé à la boîte automatique ZF à 8 vitesses, pour un 0 à 100 km/h en 4 secondes.

Audi

Audi R8

Audi présente à Genève sa toute nouvelle R8, la sportive de la marque aux anneaux. Côté motorisation, le V10 5.2L TFSI est décliné en deux niveaux de puissance, 540 et 610 ch. La boîte S-Tronic 7 rapports (double embrayage) est à nouveau de la partie, le système quattro est également revu pour pouvoir envoyer jusqu'à 100% de la puissance vers l'arrière. Le poids total est de 1 454 kg grâce à un régime drastique qui a fait gagner plus de 50 kg. 

Bentley

Bentley Continental GT Speed

A Genève, Bentley présente la mise à jour de son modèle phare, la Continental GT. L’occasion d’apprécier les quelques retouches apportées à la Britannique. De menus changements s’articulant par exemple autour du dessin du béquet de coffre ou encore du design du bouclier à l’avant.

Bugatti

 

Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse « La Finale »

Une décennie après sa première présentation lors du salon de Tokyo, la Bugatti Veyron tire sa révérence avec cette ultime version, présentée à Genève, « La Finale ». Cette Veyron marque un tournant dans l’histoire du constructeur de Molsheim. Une page se referme et une autre s’ouvrira prochainement.

Au côté de la Veyron, châssis #450, est également présente la châssis #001, la toute première Bugatti Veyron produite.

Ferrari

Ferrari 488 GTB

La famille GTB s’agrandit avec cette 488 GTB aux liens marqués avec la 458 Italia même si son dessin extérieur change quelque peu. L’optimisation pour la circulation des flux d’air est visible avec ce nouveau capot bien plus creusé tout comme son bouclier aux entrées d’air plus larges ou encore ses percées latérales positionnées sur les ailes. L’arrière voit également une refonte globale avec un imposant diffuseur. Cette nouvelle 488 GTB adopte deux turbos pour un V8 3,9 litres développant 670 ch pour 760 Nm de couple. La puissance maximale est quant à elle atteinte à 8 000 tours/minute. Sur la balance, les 1 370 kg n’empêchent pas la bête d’abattre le 0 à 100km/h en trois secondes pour une vitesse de pointe fixée à 330 km/h.

A l'arrière du stand, dans un espace aménagé et à l'abri des regards, les clients souhaitant personnaliser encore plus leur Ferrari, peuvent le faire via le programme "Tailor Made". A cette occasion, Ferrari présente une Ferrari F12 Berlinetta dans une livrée exclusive "Historique".

Ford

Ford GT

Dévoilée à Detroit en janvier, la nouvelle Ford GT célèbre sa première européenne au salon de Genève. La Ford GT s'appuie sur un moteur V6 3.5 EcoBoost biturbo de plus de 600 ch. Reposant sur des jantes 20 pouces, la Ford GT est équipée d'une transmission à double embrayage et sept rapports. A l'intérieur, on découvre un volant d'inspiration F1 et un tableau de bord entièrement numérique.

GTA Motors

GTA Spano

Dans les allées de Genève, GTA Motors dévoile la deuxième génération de Spano. Avec son design encore plus agressif, la supercar ibérique propose des performances au niveau des références du segment. Sa carrosserie mêlant un blanc pur et des touches de carbone, notamment sur sa partie arrière, renforce cette impression. Propulsée par un V10 8.0L de 925 ch pour 1 220 Nm de couple, sa vitesse maximale est annoncée à 370 km/h, pour un 0 à 100 km/h avalé en 2,9 secondes.  99 exemplaires sont prévus.

Honda

Honda NSX

Présentée sous le blason Acura à Detroit, la Honda NSX de deuxième génération est présentée en première mondiale à Genève. Elle développe "plus de 550 chevaux" à partir d'une motorisation hybride. Elle est composée d'un V6 installé en position centrale arrière, désormais suralimenté par deux turbocompresseurs, et associé à trois blocs électriques dont deux entrainent les roues avant, le troisième étant pour l'arrière.

Koenigsegg

Koenigsegg Agera RS

L’artisan suédois d’Ängelholm présente à Genève une nouvelle déclinaison de son modèle phare, l’Agera. Dans les entrailles de cette Agera RS, le V8 5.0 est désormais poussé à 1 160 ch. Le gain de puissance est doublé d'une hausse de l'appui avec 450 kg à la vitesse de 250 km/h grâce à une aérodynamique bien optimisée et une perte de poids de 40 kg. L'Agera RS affiche son exclusivité à hauteur de 25 exemplaires dont le prix unitaire n'est pas communiqué.

Koenigsegg CC8S

Aux côtés des deux dernières nouveautés de la marque, Koenigsegg présente sur son stand son tout premier modèle produit, la CC8S. Commercialisée en 1997, la CC8S, produite à 6 exemplaires, était à l’époque la voiture homologuée la plus rapide avec une vitesse de pointe de 390 km/h et un 0 à 100 km/h effectué en moins de 3,5 s. Elle est dotée d'un moteur V8 Ford en aluminium à 32 soupapes de 4,7 litres suralimenté par un compresseur en position centrale-arrière, développant 655 ch. Elle possède une boîte de vitesses manuelle à six rapports.

Koenigsegg Regera

Limitée à 80 exemplaires, la Regera est la nouvelle référence de puissance de Koenigsegg. La megacar hybride rechargeable développe plus de 1 500 ch en promettant d’atteindre 400 km/h en tout juste 20 secondes. L'an dernier à Genève, Koenigsegg avait introduit la One:1 au titre de première mégacar. Elle avait été baptisée ainsi en raison de son rapport poids puissance de 1 ch par kg avec la bagatelle de 1 360 ch (1 MW) pour un poids de 1 360 kg. 

La Regera embarque un V8 5.0 dont le niveau de puissance n'est pas communiqué, mais qui doit avoisiner les 1 100 ch. Ce bloc thermique est associé à trois moteurs électriques, dont deux sont placés à l'arrière, avec une puissance de 700 ch et des batteries de 9,27 kWh. La nouvelle Koenigsegg développe au total plus de 1 500 ch, pour un poids à vide de 1 420 kg. Ainsi, la Regera descend sous le seuil de 1 ch par kg, mais elle se démarque également de la One:1 par une esthétique bien renouvelée. Koenigsegg annonce un 0 à 100 km/h abattu en 2,8 secondes alors qu'il ne faudra que 20 secondes pour atteindre la vitesse de 400 km/h.

Lamborghini

Lamborghini Aventador SV

L’Aventador avait vu le jour à Genève en 2011. Quatre ans plus tard, le rendez-vous suisse accueille sa version plus radicale dont le V12 6.5 placé en position centrale longitudinale gagne 50 ch. La Lamborghini Aventador LP 750-4 Superveloce revendique 750 ch pour un couple maintenu à 690 Nm. La firme italienne promet un 0 à 100 km/h abattu en 2,8 secondes pour une vitesse de pointe toujours fixée à 350 km/h. La hausse de puissance s'accompagne d'une perte de poids à hauteur de 50 kg grâce à un recours massif à la fibre de carbone. L'Aventador ne revendique ainsi plus que 1 525 kg sur la balance dans sa version SV avec un gain d'efficacité aérodynamique annoncé à 150% (+170% d’appuis). Dotée de nouveaux freins carbone céramique, l’Aventador SV repose sur des jantes de 20 pouces à l'avant et 21 pouces à l'arrière, chaussées de pneus Pirelli P Zero Corsa.

Lamborghini présente également la star du stand en 2014, la Lamborghini Huracan, qui succède à la Gallardo. Elle utilise le même moteur V10 de 5,2 litres mais poussé à 610 ch (449 kW).

A leurs côtés, la Lamborghini Aventador LP 700-4 Pirelli Edition, créée pour célébrer l’histoire longue et continue de la collaboration avec le prestigieux fabricant de pneus italien Pirelli, est également présentée.

McLaren

McLaren P1 GTR

McLaren présente lors de ce salon de Genève sa déclinaison piste de la P1, la GTR. Déjà présentée à Pebble Beach, sous la forme d’un concept, elle se montre aujourd’hui au public dans une autre livrée mi-jaune mi-verte clin d’œil à la F1 GTR du Harrods Racing de 1995.

Pour être au niveau de la concurrence, McLaren a poussé la puissance globale du V8 hybride à 1 000 ch ! Le 3,8 litres biturbo passe ainsi la barre des 800 ch allié à un moteur électrique de 200 ch. La puissance augmente et le poids baisse de 50 kg. Ajoutez à cela des éléments empruntés à la F1 comme un aileron arrière proéminent équipé d’un DRS ou encore un fond totalement plat.

McLaren 675LT

McLaren dévoile à Genève la version la plus racée à ce jour de sa gamme Super Series, la 675 LT. Comme son nom l’indique, la McLaren 675 LT revendique 675 ch sortis de son V8 3,7l double turbo. Les performances annoncées sont en rapport avec le 0 à 100 km/h en 2,9 secondes et 330 km/h en vitesse de pointe.

675 LT comme Long Tail, vient de la dernière évolution de la McLaren F1 GTR de 1997, revue en profondeur pour maintenir son rang face aux ambitieuses nouvelles venues dans le championnat FIA GT. La F1 GTR est reconnaissable à cause de sa carrosserie étirée pour générer plus d’appui. Ce qui est moins connu c’est que McLaren a dû créer à titre d’homologation trois exemplaires civils de sa voiture de course. 

 

Sur le stand McLaren sont également exposées deux 650S Spyder, présentée en 2014 lors de ce même salon. La 650S est équipée du même moteur que la MP4-12C, qu’elle remplace, mais voit sa puissance culminer à 650 ch en lieu et place de 625 ch. Vous aurez donc compris que son appellation "650" représente le nombre de chevaux et le "S" pour Sport. Au niveau performances, le 0 à 100 km/h est avalé en 3s et le 0 - 200km/h en 8,4s contre 9,9 pour la MP4-12C. Le 400 m est parcouru en 10,5s soit 6 dixièmes de mieux qu'une F1.

Mercedes

Mercedes AMG GT3

Vêtue du même habit gris métallisé et jaune, la Mercedes AMG GT3 prendra le chemin des circuits en 2016. Elle aura la lourde tâche de succéder à la SLS GT3 qui a su se placer en référence de sa catégorie. Sous le capot, l’AMG GT3 est mue par un V8 6.3L repris à sa devancière, le tout associé à une boîte de vitesse séquentielle à 6 rapports. Ce qui frappe avant tout, c’est le design agressif de l’AMG GT3. Symbolisée par une nouvelle calandre chromée, un regard particulièrement « méchant » et un traitement aérodynamique poussé.

Nanoflowcell

Nanoflowcell Quant F et Quantino

Cette marque, méconnue du grand public, s'était faite remarquée lors de la 84ème édition en présentant un modèle de berline haut de gamme fonctionnant à partir de deux réservoirs tous deux chargés en ion qui, en se mélangeant, produisent de l'électricité.

 

Nanoflowcell a fait quelque peu évoluer son concept reconnaissable à ses portes papillons. Le nom change mais les traits restent conformes à la précédente version. Les phares changent très légèrement de forme. La carrosserie en fibre de carbone aurait également été refaite à en croire les dires du constructeurs mais rien de transcendant. La véritable nouveauté se cache sous sa robe rouge : deux réservoirs à liquide ionique de 250 litres chacun qui alimentent quatre moteurs. Sa puissance cumulée passe ainsi de 910 à 1 060 chevaux. La Nanoflowcell Quant F jouit par ailleurs d'une autonomie de 800 km. Vitesse maximale du bolide estimée à plus de 300 km/h. A cette allure, l'aileron arrière se rétracte pour améliorer l'appui.

 

Nanoflowcell, marque dirigée par Nunzio La Vecchia, expose également à Genève un autre concept-car baptisé Quantino. Ce petit coupé, tout de bleu électrique vêtu, recours au même procédé avec deux réservoirs d'une capacité cette fois de 175 litres chacun. Sa puissance est en revanche nettement plus basse : 136 chevaux mais l'autonomie reste remarquable : plus de 1 000 km.

Pagani

Pagani Huayra

Aucune nouveauté présentée cette année sur le stand Pagani, mais la marque est venue sur les bords du lac Léman avec deux Huayra, son dernier modèle, désormais tous vendus. La Pagani Huayra est le second modèle de la compagnie fondée par Horacio Pagani. Le nom est dérivé de Wayra Tata, « Dieu des vents » en Quechua. Propulsée par un moteur V12 Mercedes-AMG, la Huayra comporte beaucoup de solutions techniques avancées pour améliorer l'aérodynamisme de la voiture. Rendez-vous en 2016 à Genève pour y découvrir la version Roadster.

Pininfarina

Pininfarina Sergio 

La Pininfarina Sergio, que les visiteurs du salon de Genève avaient pu découvrir en 2013, sous la forme d’un concept car, rendait hommage au fondateur de la marque décédé quelques mois auparavant. Deux ans après, à l’occasion de son 85ème anniversaire, Pininfarina présente la version définitive. Techniquement, la sportive reprend la plateforme de la Ferrari 458 Spider. Seulement six exemplaires de la Ferrari Sergio par Pininfarina seront assemblés, chacun arborant sa propre teinte de carrosserie et un habitacle spécifique. Techniquement, la sportive reçoit donc la motorisation 4.5 litres V8 atmosphérique de 605 chevaux empruntée à la 458 Speciale A. Côté performances, l’exercice du 0 à 100 km/h est ainsi effacé en seulement 3 s.

Porsche

Porsche 911 GT3 RS

Au côté de la Porsche Cayman GT4, Porsche présente la toute dernière déclinaison de son modèle phare, la 911 GT3 RS. 500 ch délivrés par le flat 6 4,0l. Un 0 à 100 km/h abattu en 3,3 secondes. Une vitesse de pointe de 322 km/h... La nouvelle 911 GT3 RS offre 50 chevaux de plus que la version précédente en dépit d’un poids légèrement supérieur (1 420 kg).

Porsche Cayman GT4

Le Cayman GT4 est le plus méchant des Cayman. Profitant d’éléments techniques comme le freinage (carbone céramique) de la 911 GT3, le Cayman GT4 bénéficie du même flat6 de la 911 Carrera S soit le 3,8 litres développant ici 385 ch pour un couple de 420 Nm. Le tout est commandé par une boîte manuelle à 6 rapports, de quoi donc s’amuser malgré son poids de 1 340 kg.

Porsche 918 Spyder

Egalement présente aux côtés des deux nouveautés de la firme de Stuttgart, la Porsche 918 Spyder tient la dragée haute à ces deux jeunes soeurs. Grâce à son V8 4.6 de 608 ch, associé à deux blocs électriques (126 ch et 156 ch), la 918 Spyder développe quelques 887 ch de puissance cumulée. Le 0 à 100 km/h est ainsi expédié en 2,6 s, la vitesse de pointe culmine à 345 km/h. Sur les 20,8 km de la boucle nord du Nürburgring, elle signe un chrono de 6 min 57 sec. La Porsche 918 Spyder repose sur d'immenses roues de 20 pouces à l'avant et 21 pouces à l'arrière. Les disques de freins sont en carbone et céramique.

Rolls Royce

Rolls Royce Phantom Serenity

Rolls Royce profite du salon de Genève pour mettre en avant et en vedette la Phantom Serenity. Un one off signé des antennes de personnalisation Bespoke dont la philosophie de la conception et de la réalisation aura tourné autour de rappels aux rois et reines, empereurs et impératrices mais également des interprétations contemporaines de thèmes différents évoquant par exemple les arts japonais. Cette Rolls Royce Phantom laisse découvrir sa livrée de carrosserie ton soie Serenity. A l’extérieur ou au sein de l’habitacle on découvre aussi des dessins et motifs entre branches, feuilles, fleurs, bambou. Cuirs spécifiques, tissus du même acabit, boiseries en bois précieux, fils de soie, détails ou motifs peints à la main, plaques hexagonales d’aragonite, nacre, etc.

Scuderia Cameron Glickenhaus

SGG 003

Baptisé SCG 003, le troisième modèle de la Scuderia Cameron Glickenhaus est présenté à Genève à travers une version Stradale, homologuée pour la route, et une version Competizione forte de 530 ch. En qualité de troisième modèle, cette voiture conçue par la Scuderia Cameron Glickenhaus est baptisée SCG 003. Homologuée pour la route, la SCG 003S (S pour Stradale) est équipée d'un V6 biturbo. Le deuxième modèle présenté sur le stand ,et réservé au circuit, s'appelle SCG 003C (C pour Competizione). Embarquant un V6 3.5 biturbo Honda préparé par Autotechnica Motori, elle revendique une puissance de 530 ch pour un couple de 700 Nm et un poids qui s'établit à 1 350 kg. Même s'il elle ressemble à un prototype, cette SCG 003C est homologuée en catégorie Grand Tourisme. Elle devrait être engagée lors des 24 Heures du Nürburgring et des 24 Heures de Spa-Francorchamps.

Zenvo

Zenvo ST1

L'hypercar danoise débarque à Genève dans une version mise à jour. Le bolide de 1 104 chevaux gagne une nouvelle boîte de vitesse et un habitacle redessiné. La ST1 conserve son V8 6.8 de 1 104 ch et 1 430 Nm de couple mais bénéficie désormais d'une nouvelle boîte robotisée Cima à sept rapports. Des modifications qui ne devraient pas influer sur les performances hallucinantes de la voiture : un 0 à 100 km/h abattu en 2,6 secondes pour une vitesse maximale de 375 km/h. Zenvo a également opéré quelques retouches esthétiques en optant pour un éclairage entièrement à LED, une console centrale repensée et des nouveaux sièges baquets enveloppants pour un maintien optimal lors des passages en courbes les plus rapides.

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Copyright © 2017 CARSNCO Photography - All rights reserved